Recherche > Cycle de conférences sur le site de Tilly


Tout public

Cycle de conférences universitaires
sur le site de Tilly

Dans le cadre de la réouverture du site de Tilly du Campus d’Evreux en cette rentrée 2021, un cycle de conférences est mis en place à partir d’octobre 2021, un mardi par mois, jusqu’au printemps 2022. Conférences gratuites et accessibles à tout public.

L’objectif de ce cycle de conférences est d’ouvrir le site de Tilly aux ébroïciens. Longtemps en chantier, il est aujourd’hui rendu de nouveau accessible à l’ensemble des ébroïciens en tant que lieu public. Pour cela, une conférence gratuite, ouverte à tous, présentée de manière simple et abordable, est offerte chaque mois aux habitants afin de rendre la recherche en sciences sociales accessible à tous.

Dans l’un des amphithéâtres du rez de chaussée, à 18h, un conférencier vient expliquer chaque mois ses recherches et répondre à vos questions. Ce docteur ou doctorant de l’université expliquera un phénomène social lié à la thématique du développement du territoire, pendant 45 à 50 minutes, suivi d’un échange avec la salle, afin de clore chaque séance à 19h30 maximum. Les habitants de la ville ou de son agglomération mais aussi les étudiants de toutes les formations ébroïciennes, sont invités pour débattre, apprendre, contredire, expliciter... tout ce que l’on fait dans une université. Lors de chaque conférence, des spécialistes issus des services publics locaux, seront invités à converser et réagir pour échanger dans ce lieu de débat.

Séances programmées pour ce début d'année universitaire :

Mardi 19 octobre 2021 à 18h : Être fier d'habiter Évreux
Intervenant : Charles-Édouard Houllier-Guibert, enseignant-chercheur à l'IUT d'Évreux
Service invité : Office de tourisme d'Évreux


La première conférence s'intéressera au sentiment d'appartenance à Évreux, une ville mal perçue sur le plan national en termes d'image. L'hypothèse est faite à travers le propos de la conférence, que le territoire ébroïcien est en passe de transformer son image pour qu'elle devienne positive, voire qu'elle suscite de la fierté d'appartenance. Actuellement, une série de dispositif et d'action publics convergent vers une possible transformation des représentations de la ville, qu'il convient d'étudier de près en interrogeant les possibles effets. Ces leviers stratégiques portent sur la labellisation patrimoniale, la nature en ville, l'événementiel, les aménagements urbains ainsi que le choix singulier d'un office de tourisme qui se renomme Comptoir des Loisirs.

 

Mardi 23 novembre 2021 à 18h : Quelles ambitions pour les Jeux Olympiques de 2024 ?
Intervenant : Alexandre Faure, chercheur à la fondation France Japon de l'EHESS
Service invité : Service des Sports d'Évreux Portes de Normandie


Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024 se tiendront à Paris, mais aussi et surtout en banlieue nord et ouest, entre la Seine-Saint-Denis et les Yvelines. Au-delà des images d’Épinal du saut à la perche devant la Tour Eiffel, de l'équitation au Château de Versailles et du tir à l'arc aux Invalides, les téléspectateurs et les visiteurs pourront aussi découvrir de nouveaux équipements construits en Plaine Saint-Denis, entre le canal du même nom et la Seine. Mais quelle est la réalité de ces aménagements ? Comment les Jeux modifient-ils la Seine-Saint-Denis, son image, mais aussi ses activités économiques et sa sociologie ? Dans le département le plus pauvre, le plus jeune et le plus cosmopolite de France, la préparation des Jeux est l'occasion d'un grand chamboulement territorial qui s'inscrit dans une stratégie à long terme de rénovation et de requalification urbaine initiée quarante ans plus tôt lors de la décision d'implanter le Stade de France dans ce secteur. Nous pourrons enfin évoquer les possibilités moindres en Normandie, de profiter de cet événement mondial.
 

Mardi 7 décembre 2021 à 18h : Mémoire et patrimoine pour valoriser le territoire
Intervenant : Camille Mortelette, chercheuse associée au laboratoire Discontinuités de l'université d'Artois
Service invité : CAUE de l'Eure


La mise en patrimoine des traces du passé s'est généralisée ces dernières années. En plus des édifices les plus monumentaux, comme les châteaux et les églises, qui ont pendant longtemps été considérés comme devant prioritairement être protégés, conservés, valorisés ; aujourd'hui, l'acceptation de ce qui fait patrimoine s'est élargie à la faveur de bâtiments considérés comme plus ordinaires ou vecteurs de représentations négatives tels certaines usines ou sites d'exploitation minière. La sélection patrimoniale, en tant que changement de discours sur les traces du passé, révèle des évolutions dans le rapport au temps mais aussi à l'espace. Nous verrons ensemble comment le patrimoine peut alors être un outil pour valoriser les territoires, en prenant notamment l'exemple des territoires miniers.


Mardi 18 janvier 2022 à 18h : Revitaliser les centres-bourgs
Intervenant : Sarah Dubeaux, ingénieure de recherche à l'école d'urbanisme de Paris
Service invité : Service des aménagements urbains d’Évreux Portes de Normandie


Des commerces qui ferment, des centres qui se vident, des friches qui apparaissent, des logements vacants… les signes d’une certaine dévitalisation fleurissent sur de nombreux territoires. Cependant, des initiatives innovantes de revitalisation existent, y compris dans des centres-bourgs. L’objectif de la conférence est de mettre en lumière les dynamiques de dévitalisation, les perspectives pouvant exister et quelques freins qui perdurent, en s’appuyant sur le cas d’Ambert Livradois Forez (Puy-de-Dôme) mis en parallèle des programmes nationaux comme Action cœur de ville et Petites villes de demain.




Mardi 1er février 2022 à 18h : Les pratiques culturelles des jeunes dans la métropole de Rouen
Intervenants : Magali Sizorn et Alice Sohier, enseignantes-chercheuses à l'université de Rouen Normandie
Service invité : Direction de la culture de la ville d'Évreux


Cette conférence sera l’occasion de revenir sur les principaux résultats d’une enquête pluridisciplinaire menée par une équipe de chercheurs de l’Université de Rouen-Normandie. Menée en 2018 et 2019, cette étude avait pour objectifs d’identifier comment les jeunes se saisissent de l’offre culturelle du territoire et de comprendre les transformations à l’œuvre dans leurs loisirs : pratiques de proximité et sorties ; développement des pratiques auto-organisées; généralisation du numérique et singularisation du rapport aux pratiques culturelles... Ce travail s’inscrit plus généralement dans une réflexion visant à préparer la candidature de Rouen au titre de Capitale européenne de la culture 2028, dans laquelle Evreux sera impliquée à partir de 2023 si le territoire normand est choisi. La conférence invitera à interroger les logiques territoriales à l'œuvre, et esquissera des pistes de comparaison avec le territoire ébroïcien.

Mars, Avril, Mai : programme à venir.
 
Lieu des conférences :
Campus d'Evreux de l'université de Rouen Normandie
Site de Tilly
1 rue du 7e Chasseurs
27000 Evreux

Entrée libre dans le respect des règles sanitaires en vigueur (pass sanitaire obligatoire)


Informations pratiques :

Date de l'évènement : du 19 octobre 2021 au 10 mai 2022
Un mardi par mois à 18h

Lieu(x) :
Campus d'Evreux - Site de Tilly
1 rue du 7e Chasseurs
27000 Evreux
 


Publié le 15 septembre 2021

mise à jour le 23 novembre 2021



Trouver une actualité

Trouver une actualité