Recherche


Publications

Découvrez quelques unes des publications des enseignants - chercheurs de l'IUT d'Evreux :

The Conversation - 1er mars 2022
Sébastien Ponnou Delaffon
Psychanalyste, Maître de Conférences en Sciences de l'Education à l'université de Rouen Normandie - IUT d'Evreux, laboratoire CIRNEF (EA 7454)

Trouble de l'attention (TDAH) : la dangereuse explosion du traitement médicamenteux de l'enfant

Résumé :
Contexte : La prescription de médicaments psychotropes aux enfants et adolescents pour alléger les symptômes du Trouble Déficitaire de l'Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) est très variable dans les pays développés. Ces différences portent sur la réglementation de cette prescription, son taux actuel et l'évolution temporelle de ce taux durant les vingt dernières années. En France la seule molécule autorisée pour le TDAH est le méthylphénidate. Nous décrivons l'évolution récente de la prescription pédiatrique de méthylphénidate en France ainsi que certaines variables démographiques, cliniques, institutionnelles et sociales associées à cette prescription.

Méthodes : Nous avons analysé le pattern de consommation du méthylphénidate dans les bases de données de la Sécurité Sociale, auprès de 87% de la population française. Notre cohorte comporte 144 509 patients de 0 à 17 ans ayant reçu au moins une prescription de méthylphénidate entre 2010 et 2019.

Accéder à la publication
-------------------------------------------------------------------------------

The Conversation - 7 février 2022
Dania Mouakhar-Klouz
Maître de Conférences en Sciences de Gestion à l’université de Rouen Normandie – IUT d'Évreux, département Techniques de Commercialisation, Laboratoire Nimec

Les cadeaux font-ils vraiment le bonheur des enfants ?

Résumé :
Les enfants grandissent dans un environnement où la consommation est omniprésente. Dès leur plus jeune âge, ils accompagnent leurs parents dans des magasins où ils se trouvent exposés à des tentations de toutes sortes, entre jouets, friandises ou manèges.
Quand approche leur anniversaire, ou la période des fêtes de fin d’année, ils ne manquent donc jamais d’idées pour dresser la liste des cadeaux qu’ils aimeraient recevoir, trépignant d’impatience en attendant le moment de déballer leurs présents.
Mais, en les faisant participer ainsi au grand jeu de la consommation, ces cadeaux contribuent-ils vraiment à leur bonheur, présent et futur ? Ne risque-t-on pas en gâtant les enfants de les pousser à vouloir toujours plus, à se sentir frustrés lorsqu’ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent et donc à devenir des adultes perpétuellement insatisfaits ?

Pour la revue International Journal of Consumer Studies, nous nous sommes penchés sur les liens entre les cadeaux reçus dans l’enfance et le sentiment de bonheur éprouvé à l’âge adulte. Les résultats nous montrent combien la question est complexe et combien il importe de donner un sens à ce que l’on offre.

Accéder à la publication
-------------------------------------------------------------------------------
Revue RIDO numéro 1 - septembre 2021
Marie-Hélène Duchemin
Maître de Conférences à l’université de Rouen Normandie – IUT d'Évreux, département Gestion des Entreprises et des Administrations
Sarah Mokaddem
Maître de Conférences à l’université de Rouen Normandie – IUT d'Évreux, département Gestion des Entreprises et des Administrations

Du digital intuitif aux pratiques complexes : vers un accompagnement émancipé de l’entrepreneure

Résumé :
Depuis plusieurs années, nous assistons à la recrudescence du nombre de femmes entrepreneures en France, passant de 20 % en 2015 à 30% en 2018 (Insee, première, 2020). Ces chiffres s’expliquent en partie par la volonté des femmes de mieux équilibrer les sphères professionnelles et privées. L’entrepreneuriat féminin se détache de plus en plus du raisonnement genré pour accorder un intérêt particulier aux dispositifs de soutien. Cette recherche se centre sur les entrepreneures d’opportunité au sens de (Forbes, 2017) qui disposent d’une palette d’outils d’accompagnement en amont de la création de leur entreprise. Aussi, l’objectif de notre recherche est-il d’identifier les outils et la manière dont ces femmes les mobilisent pour créer leur entreprise.
Mots-clés : Femmes entrepreneures - Réseaux sociaux numériques – Entrepreneuriat féminin – Médias sociaux- Dispositifs d’accompagnement.

From intuitive digital to complex practices: towards an emancipated support of the woman business creator

Abstract :
For several years, we have been witnessing an upsurge in the number of women entrepreneurs in France, going from 20% in 2015 to 30% in 2018 (Insee, premiere, 2020). These figures can be explained in part by the desire of women to better balance the professional and private spheres. Female entrepreneurship is increasingly moving away from gendered reasoning in order to pay particular attention to support mechanisms. This research focuses on opportunity entrepreneurs within the meaning of (Forbes, 2017) who have a range of support tools upstream of the creation of their business. Also, the objective of our research is to identify the tools and the way in which these women mobilize them to create their business.
Key words : Women entrepreneurs – Digital social networks - Women entrepreneurship - Social media - Support systems.
 
Accéder à la publication
-------------------------------------------------------------------------------
International Journal of Consumer Studies - mars 2021
Dania Mouakhar-Klouz
Maître de Conférences en Sciences de Gestion à l’université de Rouen Normandie – IUT d'Évreux, département Techniques de Commercialisation, Laboratoire Nimec

Self-gift giving and satisfaction with life : A behavioral tendency perspective

Abstract :

This research considers self-gift giving as an individual disposition—that is, the extent to which a consumer is inclined to buy herself or himself gifts—and examines some determinants and consequences of this general tendency. A conceptual model was developed where self-gift giving propensity is hypothesized to follow from gift-receiving experiences during childhood and lead to long-term consequences relative to materialism and satisfaction with life (SWL). In addition, gift-receiving experiences during childhood are also presumed to give rise to a greater level of consumer sociability and, ultimately, a better satisfaction with life. The model was tested using data collected by means of a survey among a sample of 186 adult consumers. The results show that self-gift giving propensity may have positive or negative effects on consumer SWL, depending on the particular psychological mechanisms that intervene. As a behavioural response to various events in one's life, self-gifting episodes lead in a cumulative fashion to a better satisfaction with life. However, self-gift giving propensity also lead to a higher level of materialism and, as a consequence, a degradation of life satisfaction. This study has adopted a life-span perspective on this particular behaviour and has contributed to identify different psychological processes that explain how self-gift giving tendencies come about as well as the long-term consequences that they engender. This study has enriched our knowledge of the self-gift phenomenon by placing this common consumption behavior in a broader perspective than the motivational, and episodic, approach that has characterized most research in this domain until now.
Keywords : gift-giving, gift-receiving, life satisfaction, materialism, self-gift giving

Accéder à la publication
-------------------------------------------------------------------------------